BIRAC/TREC 07.08.16

 

 Bernard IMBERTY et Jean-Michel SEKULA en 3ème catégorie (35 partants),

 Gérard BONGIOVANNI-Gilbert DELMAS et Jean-Claude RIGAL en GS (37 partants),

se sont retrouvés eux à BIRAC/TREC, petit village Lot-et-Garonnais qui compte un beau château, sous 32° et un soleil de plomb, tout de même agrémenté d'un léger vent, pour une jolie épreuve organisée par le Club de Gontaud de Nogaret.

 Un circuit sympathique de 6,5 kms à travers une jolie campagne environnante, vallonné, qui faisait le "tobbogan" avec, de suite après le départ, la 1ère côte, en deux parties, suivie d'une série de descentes et de petites montées pour finir en plat et léger faux plat jusqu'à l'arrivée. Un beau tracé usant et dès le 1er tour, la sélection s'est faite par l'arrière...la chaleur n'aidant pas les corps...seuls restaient ceux qui affectionnent les difficultés..et qui aiment souffrir un peu... 

  En 3ème catégorie  : 8 tours à effectuer ;  le peloton est resté groupé pendant plusieurs tours, les sprinters ne sortant que pour disputer primes et challenge départemental... Bernard IMBERTY, après deux tours de chauffe a réussi à monter à l'avant, et Jean-Michel SEKULA bien placé dès le départ a vaillament participé. Il  a même réussi à partir accompagné de deux Lot-et-Garonnais mais le bon de sortie définitf ne leur a pas été accordé et l'échappée a vite été reprise.

Dommage que, dans le dernier tour, on ait eu à déplorer une 1ère chute de 3 hommes, puis, après l'arrivée du vainqueur légèrement détaché, une nouvelle chute impressionnante s'est produite pour un jeune coureur de Dordogne, lors du sprint massif du peloton au terme duquel Jean-Michel SEKULA prend la 6ème place.

 En GS : 7 tours pour nos trois Valenciens.

 Dans cette catégorie aussi, peloton groupé pendant la moitié de la course...seuls les sprints pour primes et challenge évitaient de sommeiller...ensuite quelques tentatives vite avortées puis, dans le 6ème tour, longue échappée solitaire de la moitié du circuit pour Jean-Claude RIGAL qui nous donnera un bel espoir mais son effort ne sera pas récompensé puisqu'il sera repris par le peloton...à la suite, dans la dernière ascension, un homme est sorti et a réussi à creuser l'écart sans que personne ne réagisse derrière.

Il passera seul la ligne d'arrivée et le peloton se disputera les places d'honneur au sprint où Gilbert DELMAS termine 4ème.